6 positions sexuelles qui ne fatiguent pas

6 positions sexuelles qui ne fatiguent pas

6 positions sexuelles qui ne fatiguent pas

On reproche souvent aux femmes qu’elles sont trop dominantes, inséparables de leur fouet imaginé et dur, ou trop commodes, en attendant l'orgasme comme à un vieil ami, qu’elles n’ont pas vu depuis longtemps. Mais, parmi les escortes, la tolérance aux extrêmes des femmes se sent comme chez elle.

Les professionnels acceptent tout ce que ce soit, à condition que leur vie, leur pénis et leur sens de l’odorat ne soient pas en danger. Ils sont heureux de fournir leurs services aussi dans des conditions “défavorables” ou précaires, comme, par exemple, dans les moments où les dames viennent fatiguées chez eux et à peine esquissent un geste, ou lorsque l'“environnement” dans lequel ils sont appelés à jouer leur rôle (en plus de l’emplacement proprement dit) est décevant.

À l’exception des situations dans lesquelles l'obsession des clientes pour la passivité atteignent le pathologique, la tendance occasionnelle à préférer l'apathie dans le lit a des circonstances atténuantes. Cependant, dans ce cas, les femmes concernées paient... et, assez souvent, la somme payée n’est pas petite.

Au-delà des avantages des “plaisirs” éphémères payés, le manque d'énergie peut “attaquer” à tout moment. À cause du travail, des collègues de travail, du mari, des parents, des beaux-parents, des voisins, du café bu dans la matinée, du temps qu’il fait, du propre tempérament ou, tout simplement, à cause des nombreuses préoccupations inutiles qui gravitent généralement dans le tortueux univers féminin. Parfois, par la conspiration des étoiles défavorables, il le fait le même jour festif de la rencontre avec l'amant payé, chose qui attire avec soi un rythme lent, une somnolence atroce et, implicitement, une aiguë prédilection aux positions sexuelles d’entre les moins épuisantes.

Pour les femmes qui se trouvent dans de telles situations, voici quelques suggestions:

1.-La position du missionnaire. Extrêmement blâmé entre les personnes qui veulent révolutionner définitivement le sexe, le “missionnaire” prouve son utilité si la protagoniste est à moitié endormie, a mal à la tête, douleurs musculaires, la prétention de ne pas bouger un doigt, paresse chronique ou d’autres conditions existentielles similaires (spécifiques au sexe “délicat”).

Pour mettre en œuvre le plan de l'amour “missionnaire”, vous avez besoin seulement d’un spécimen mâle bien doté et un matelas confortable.

Une fois remplies ces deux exigences, vous pouvez vous allonger tranquillement, les yeux au plafond comme en regardant un écran géant, sur lequel, bientôt, exploseront des feux d'artifice. Cependant, essayez de paraître aussi sexy que possible dans cette posture. Et essayez de ne pas s'endormir dans les 5 premières minutes.

2.-Sur un côté. Comme son titre l'indique, la position suppose que vous soyez couchée sur un côté, avec l'individu derrière vous, bien attaché à votre corps et vous devez également positionner vos jambes de manière que vous créiez un angle favorable à “l’invasion”... vaginale (c’est-à-dire, la jambe qui est au-dessus doit être légèrement élevée).

À différence des positions-sœurs, également paresseuse et invitant à dormir ou à la méditation transcendantale, cette position présente un avantage supplémentaire. À savoir, elle vous permet de contrôler le rythme et la profondeur de la pénétration.

Si vous rêvez d'un moment de pure inertie, dans lequel l'hypostase de simple présence expectative vous flatte au maximum, abandonnez-vous dans les bras du sédentarisme et cédez la dernière goûte de contrôle à votre partenaire. Ne vous compliquez pas avec l'obsession des “brides”.

Ceci est le rêve de toutes les reines qui ne sont pas intéressées à perdre du poids ou de renforcer leur musculature par le sexe, ou par la possibilité de renforcer leur image de femme provocatrice.

3.-Sur le ventre. L’inverse du “missionnaire”, se coucher sur le ventre avec un oreiller sous votre abdomen, suit le même schéma de la femme commode et de l'homme... “actif”.

Pour un effet garanti, la position devrait être adoptée avec confiance et sans aucun regret que votre partenaire soit exploité comme un corporatiste au travail.

Si quand vous choisissez les services des escortes vous n'avez pas le droit à une grande portion d'égoïsme, alors où?

4.-La levrette. La populaire position connue sous le nom de “levrette” (nom très expressif, en effet) fait la joie de nombreux moments intimes. Les hommes l’adorent ainsi comme ils adorent le sport ou la bière, tandis que les femmes la pratiquent, se sentant audacieuses et, dans le même temps, détendues.

Étant donné que l'escorte ne voit pas votre visage, ni vos seins, il serait indiqué que vous compensiez cette déficience “visuelle” avec les classiques stimuli auditifs... les gémissements. La satisfaction sera des deux côtés.

5.-L'étoile de mer. Les femmes qui aiment recevoir tout gratuitement, sans que le plaisir soit une exception (c’est justement pour cela qu’elles paient beaucoup) ont de nombreuses options disponibles, “l’étoile de mer” étant parmi les plus satisfaisantes et, en même temps, enrichissantes positions.

Son nom trahit, dès le début, son profil. Elle est “mise en scène” de la manière suivante: la femme se couche sur le lit avec ses mains et ses jambes ouvertes (avec la face vers le haut) et l'homme... fait tout le “travail”. Pour maintenir réciproquement le rythme, les amoureux peuvent se tenir de la main, pour travailler ensemble dans le même but du plaisir final.

Grâce à la proximité des cuisses (ce qui exerce une pression sur le clitoris), l'arrivée de l'orgasme est grandement accélérée. Cette position doit rester sur la liste, donc, parce qu’elle a des résultats spectaculaires, avec un investissement minimum d'effort physique.

6.-L'équerre. Ne soyez pas intimidée par la connotation mathématique du nom de cette position. Vous ne devez pas faire de calculs, des mesures ou savoir le théorème de Thalès.

Le sexe en équerre est effectué comme suit: la “princesse” est couchée sur le dos, face vers le haut (avec les fesses sur le bord du lit) et les jambes légèrement fléchies et l’amant provisoire va s’y glisser (avec les genoux sur le plancher), perpendiculaire au corps qu’il satisfera pleinement, possiblement en s’appuyant d'une main sur le lit et en stimulant le clitoris avec l’autre (s’il peut coordonner bien ses mouvement et s’il n’a pas de problèmes avec l'arthrite). En même temps, le personnage féminin peut lui “encourager” avec des “embrassements” de ses jambes croisées derrière lui, pour ne pas mentionner le fait qu'elle peut caresser ses seins, pour le plaisir des yeux de son partenaire, réceptif (sans exception) à ce type de paysages passionnants.

* * *

Très utile pour les clientes qui veulent économiser lors d'une visite à un gigolo (on ne parle pas d'économie en termes financiers, mais en se référant à la consommation d'énergie), les positions simples peuvent être adoptées de façon sporadique, dans un environnement libéré et alternant. Cependant, avancées de l'état d'exception à celui de règle générale, ces types de positions rétrécissent considérablement l'horizon, menaçant les découvertes et les expériences exceptionnelles dans le domaine.

www.interswingers.com