Explications sur la transsexualité

Explications sur la transsexualité

Explications sur la transsexualité

“Le paradoxe est que lorsque je m’accepte exactement comme je suis, je me change de nouveau.”
(Carl Rogers)

Les sociologues définissent les transsexuels comme étant des gens qui vivent un “déconfort” intense en ce qui concerne leur sexe naturel. Ils se sentent inadéquats dans le rôle qui lui a été attribué par la nature et aussi par la société (homme ou femme) et ils se considèrent les membres du sexe opposé. Les transsexuels désirent cacher, échapper et changer leurs traits physiques, sexuels ou de caractère de leur sexe naturel et d’acquérir les caractéristiques du sexe opposé. Il s’agit d’une identité sexuelle erronément attribuée.

 

Les explications biologiques du transsexualisme: Certains chercheurs essaient de prouver que le transsexualisme est déterminé par l’exposition de l’embryon humain à une large quantité d’hormones du sexe opposé, hormones qui déterminent la modification et la formation du cerveau. Ainsi, l’identité sexuelle est influencée par le type d’hormones sécrétées dans la période prénatale. Pourtant, les études pratiques faites dans ce sens ne révèlent pas une quantité inhabituelle d’hormones du sexe opposé dans le corps des transsexuels mûrs. Seulement un petit nombre de sujets manifeste ce type d’anomalies. Les femmes transsexuelles qui veulent être des hommes présentent quand même un trouble au niveau endocrinien (elles ont un niveau très élevé de testostérone).

 

Explications psychologiques du transsexualisme: Un autre type d’études, cette fois-ci psychologiques et sociologiques, ont démontré que les hommes transsexuels qui veulent être femmes ont été influencés par la façon dont ils ont été élevés pendant l’enfance. Les parents ne les ont traités comme membres du sexe anatomique. Il paraît que les facteurs qui influencent le transsexualisme sont: l’encouragement d’adopter des comportements ou des vêtements spécifiques au sexe opposé pendant l’enfance, la super protection materne des garçons et le manque d’affections chez les filles, une relation froide des garçons avec le père et des filles avec la mère. Mais il s’agit aussi du manque des amis du même sexe pendant la période de l’enfance (par exemple: un garçon qui passe son temps seulement avec les filles commence à imiter leur comportement, et à un moment donné il sent même du plaisir).

 

Pourquoi les transsexuels désirent une opération de changement de sexe: Il semble que la majorité des transsexuels détestent l’idée d’homosexualité: ils se considèrent très clairement les membres du sexe opposé. Et si un homme se considère femme et entretient des relations sexuelles avec un autre homme il ne peut pas être catalogué comme homosexuel! Pour cette raison, parce que la plupart des gens mettent le signe de l’égalité entre le sexe anatomique et l’identité sexuelle, l’opération de changement de sexe peut leur offrir d’une façon légitime la perception de la normalité spécifique à l’orientation sexuelle. Par cette procédure et par les traitements hormonaux qui influencent l’aspect physique, l’homme devient complètement femme (avant étant femme seulement au niveau psychique) et la femme devient légitimement... homme.

 

Le transsexualisme - une maladie psychique? Certains médecins considèrent le transsexualisme comme une maladie mentale, tout en raisonnant que la croyance de l’appartenance au sexe opposé provient de certains troubles de personnalité. En effet, il y a aussi de tels exemples qui ont été trouvés à souffrir de schizophrénie. À cause de la confusion d’identité, les patients (en particulier les hommes) manifestaient des troubles émotionnels dans ce sens.

Mais, ces cas sont très rares sur le plan statistique.

L’état de déconfort, les critiques et les accusations apportées aux transsexuels, les provoquent des degrés assez élevés de frustration (libérée par agressivité ou par des comportements inflammatoires). La marginalisation et le secret de leur propre existence ne leur permettent pas d’avoir une vie psycho-sociale satisfaisante et équilibrée (bien que dans certaines sociétés où le transsexualisme est permis, ils se manifestent ouvertement, ils ont de emplois importants, ils sont mariés et ils mènent une vie absolument normale de tous les points de vue).

Dans le domaine de l’érotisme, les transsexuels trouvent l’une des variantes les plus confortables pour une intégration sociale, à la fois sexuellement et professionnellement.