20 curiosités sur le VAGIN

20 curiosités sur le VAGIN

20 curiosités sur le VAGIN

Vedette de toute rencontre sexuelle, le vagin cache des secrets qui restent inconnu à la grande majorité des personnes. Pour les hommes, d'autre part, il suffit qu’ils voient l'entrée et le chemin (libre) vers l’organe en question. Pourquoi se charger la mémoire avec des détails ennuyeux, quand ils peuvent jouer leur rôle aussi sans avoir aucune idée sur l'étymologie du mot, la relation de l'organe à la hauteur de la femme ou de son arôme naturel et le parfum du musc? Tout simplement parce que... l'information apporte de la puissance? Un pénis instruit ne garantit pas, implicitement, un pénis superpuissant. Cependant, les connaissances dans le domaine ont (au moins) le mérite d'ouvrir l'esprit des hommes et de les rendre un peu plus versatiles à l'égard du sujet en question. Sans compter que les “mystères” du beau et petit “personnage” sont carrément délicieux.

Voici les plus sympathiques curiosités qui ont été omises dans la leçon d'anatomie:

1.-Le terme “vagin” vient du latin et signifie “gaine pour l'épée”. Le sens semble digne et prometteur, mais, en fait, le diminutif “petite épée” serait, sans doute, plus approprié.

2.-La zone intime féminine a une capacité élastique extraordinaire. Correctement stimulée, elle peut se dilater jusqu'à 200%. Les chanceux dotés de centimètres supplémentaires (longueur et épaisseur) ne devraient pas s’inquiéter à cause du tyrannosaure qu’ils ont dans le pantalon. Il y a assez de place! En abondance.

3.-Comment peut la “pêche” ressembler à une chaussette tournée à l'envers? Aussi étrange que cela puisse paraître, le phénomène de prolapsus vaginal (“chute” des organes génitaux de son propre corps) affecte de nombreuses mères après l'accouchement. Heureusement, la médecine a des solutions!

4.-Les choses introduites (accidentellement ou intentionnellement) dans l’endroit destiné au membre érigé, ne se perdent pas. L'espace en question n’est pas, en fait, un puits sans fond, une sorte de “Triangle des Bermudes” qui “avale”, de façon impitoyable et définitive, de différents objets. Le col situé à l'extrémité de la cavité de la vessie protéger l'entrée dans l'utérus, fonctionnant comme une sorte de barrière. Seulement le sperme est autorisé à passer. Quelquefois...

5.-Le lubrifiant naturel sécrété dans les moments de plaisir maximal contient un “ingrédient” particulier, également présent dans le foie des requins (la squalène). Pouvons-nous trouver une preuve plus éloquente du fait que les femmes ont, en quelque sorte, une origine... mortelle?

6.-Dévoués comme si leur propre vie était mise en jeu, les chercheurs travaillent avec diligence pour cartographier le labyrinthe entre les sensuelles jambes d'une femme. Ils vérifient des hypothèses, établissent des corrélations, identifient des points. Récemment, en plus du fameux point G (situé à mi-chemin entre l'os pubien et le col), les spécialistes parlent de la zone A (Anterior Fornix Erogenous), découverte par un sexologue de Malaisie. Selon ses mesures attentes, celui (le point en question, pas le sexologue) est situé dans la paroi antérieure du vagin, à mi-chemin entre le fond de l'utérus et son frère presque jumeau, le point G. Il est facile à comprendre que, avec une stimulation adéquate, il déclenche orgasme après orgasme. Dans les cas heureux.

7.-L'entrée dans le tunnel magique contient de nombreuses terminaisons nerveuses (extrêmement sensibles et qui causent des refroidissements), grâce auxquelles les possesseurs peuvent même crier. La partie de l'entrée répond très bien aux stimuli induits manuellement, avec la langue, en utilisant de différents objets ou même avec le spectaculaire membre masculin.

8.-L'odeur et le goût des parties “privées” féminines dépendent beaucoup de l'alimentation. Les fruits, par exemple, leur donnent un arôme appétissant, doux. Il pourrait être une bonne idée, à cette fin, adopter une alimentation adéquate. Ainsi, vos partenaires ne pourront plus se plaindre. Ni des “brises” désagréables, ni du poids supplémentaire.

9.-On dit qu’un vagin propre dot avoir l’odeur du musc. Et ce serait bien... que ce soit comme ça!

10.-Comme les yeux, l’organe situé “plus bas” à la capacité d'auto nettoyage. Ce qui ne devrait pas exclure, toutefois, la nécessité d'une hygiène stricte. Tous les jours.

11.-Le vieillissement entraîne des rides sur le visage et aussi dans le lieu par lequel certaines femmes deviennent des célébrités dans la vie. Il n’est pas une surprise que la chirurgie plastique peut même être utilisée pour améliorer l'apparence des “lèvres” vulnérables (elles aussi) au passage du temps. Surtout quand elles sont l'objet de travail, étant une source de revenus ou de célébrité.

12.-Le titre du “mammifère avec le plus grand vagin” devrait être attribué indiscutablement à la baleine bleue. Le mammifère en question n’a pas de concurrence à ce chapitre. Son organe reproducteur atteint la longueur impressionnante de 1,82 à 2,43 mètres (5971-7972 pieds). Facile à tirer les conclusions sur les dotations de la baleine de sexe masculin. Mesdames, ne perdent pas votre sang-froid! Respirez profondément!

13.-Le titre de “la personne avec le plus profond vagin” a été attribué à Anna Bates (Swann), qui a vécu au XIXe siècle. Avec une hauteur de 2,27 mètres (7.447 pieds), elle est entrée dans le Livre Guinness des Records grâce à son propre “abîme” des plaisirs qui mesurait “seulement”... 48 centimètres (18,89 pouces). En 1879, elle a donné naissance à un garçon de 10,8 kg (23,809 livres), mais il est mort peu après la naissance.

14.-À l'autre extrémité, on trouve un orifice minuscule, d’environ 3 centimètres (1,181 pouces). La situation a été critique, nécessitant plusieurs interventions de chirurgie correctrice. Maintenant, nous allons voir qui de vous, messieurs, se plaigne qu’il traverse la crise existentielle de la taille...

15.-Le manque d'activité sexuelle provoque un amincissement des parois vaginales. Pour renforcer les muscles dans cette zone, il est recommandé que les femmes abstinentes fassent les exercices de type Kegel (serrer et détendre les muscles circulaires internes alternativement pendant 5 minutes, tous les jours). Ces exercices sont également parfaitement adaptés aux dames “actives”, parce qu’ils aident à intensifier le plaisir. Avec un peu de volonté, ils peuvent faire des merveilles.

16.-Celles qui entrainent suffisamment leur “trésor” intime, récolte les fruits dans la chambre à coucher... ou même à la télévision. Ceci est le cas de Tatiana Kozhevnikov, la femme russe capable de supporter 14 kilogrammes (30.864 lb), sans utiliser ses mains. Comment? Avec l'aide de son vagin. Quelles seraient les autres “choses” que “l’athlète” peut faire avec son propre organe?

17.-Le risque de contracter une ou plusieurs des maladies vénériennes indésirables augmente dans les cas du sexe effectué pendant la menstruation (lorsque les bactéries se multiplient plus facilement). Non pas que beaucoup de gens seraient intéressés à montrer leurs compétences quand il y a “code rouge”, mais il est utile à savoir.

18.-Les représentantes du sexe faible ont souffert, tout au long de l'histoire, beaucoup d'injustices, certaines d’elles carrément stupides. Au Moyen Age, par exemple, les filles étaient découragées d'atteindre l'orgasme, parce qu'on croyait que la mauvaise sensation affectait leur capacité à tomber enceinte. Combien de cruauté! Ou, tout simplement, de bêtise?

19.-La créativité linguistique des peuples ne connaît pas de limites. On pense qu’il y a plus de 1000 mots de jargon associés au vagin. Le “trou noir” est l'un d'entre eux. La liste complète serait, sans aucun doute, une agréable lecture.

20.-Les vibrateurs sont bienfaiteurs aujourd'hui, comme ils l'étaient dans le passé. Les médecins du XIXe siècle (début du XXe siècle) manœuvraient, jusqu’à l'épuisement, des phallus artificiels, en leur donnant une valeur thérapeutique dans le traitement des patientes diagnostiquées avec l'hystérie. Étrange association cause-effet. Et pourtant...